L'ours et la louve

L'ours et la louve

Les récits et textes BDSM de l'ours


1ere présentation


17/04/2017
0 Poster un commentaire

Punie pour m'avoir fait attendre...

J’ai souvent quelques « principes » auxquels j’essaie de ne jamais déroger… même si je n’y parviens pas toujours !...
Ainsi, je me fie toujours à « ma 1ère idée » ou « ma 1ère impression » et j’essaie généralement de suivre celle-ci sans faire d’écart, sachant que si je ne la suis pas, je prends un risque de me brûler les ailes…
C’est en quelque sorte ce qui s’est passé, ce jeudi 1er juin où je devais retrouver soumise Louva chez elle…

Le matin, elle m’a annoncé qu’elle devait se rendre à un rendez-vous en fin d’après-midi mais qu’elle serait rentrée pour 18 h 00, heure à laquelle je devais approximativement arriver devant sa porte…
J’arrive à 18 h 10 et lui envoie un texto pour lui en faire part… auquel elle me répond qu’elle est dans le bus et qu’elle devrait arriver environ une vingtaine de minutes plus tard…
Je rogne mais décide de prendre mon mal en patience puisque de toute façon, il n’y a rien d’autre à faire !...
Au bout d’un moment, je lui demande si elle est encore dans le bus ou si elle est déjà dans le tram qu’elle doit prendre ensuite… il y a les bouchons habituels dans les rues et elle est toujours dans le bus… je commence à enrager car cela fait déjà près de 40 minutes que je l’attends !…
Nous continuons nos échanges par textos, elle me propose de l’appeler au téléphone mais je décline, n’ayant rien de particulier à dire de plus et ne voulant pas paraître trop désagréable…
Elle se confond en excuses, me dit que son rendez-vous ne s’éternise habituellement pas ainsi… blablabla, blablabla… je lui annonce qu’elle sera punie quoi qu’il en soit de m’avoir fait poireauter de la sorte devant sa porte !...

19 h 05… je la vois enfin arriver au bout de la rue, je sors de ma voiture pour l’accueillir et nous entrons enfin chez elle…
Je lui reparle de sa punition à venir, elle acquiesce et attendra que nous ayons mangé pour savoir de quelle punition il s’agit…
Fin de notre repas, elle semble prête à avoir sa punition… que je m’efforce toujours de choisir en rapport avec la faute commise. Elle sait simplement   qu’elle va sans doute être dans la situation d’une petite écolière studieuse… LOL
Je lui fais le modèle sur une feuille de papier… suite auquel elle doit recopier 30 fois la ligne écrite… ;-)

Punition-ecrite02.jpg

 

Punition-ecrite.jpg


02/06/2017
0 Poster un commentaire

3eme "séance" avec la louve...

Mercredi 6 avril… je dois retrouver soumise Louva chez elle, pour la voir, pour s’amuser un peu… mais aussi passer la nuit dans son lit, pour la 1ère fois… ;-)
Je suis devant sa porte, lui envoies un texto comme elle me l’a demandé avant de taper le code d’entrée de son immeuble et d’arriver devant la porte entrouverte de son appartement…
Je pousse la porte et la découvre derrière celle-ci, dans son couloir, à genoux et vêtue d’une robe noire relativement courte et sexy sur laquelle j’avais « flashé » lors d’une de nos 1ères rencontres, tenant entre ses mains le collier qu’elle a fabriqué à son image… SON collier, qu’elle me tend…
Je prends cette offrande comme un réel cadeau et ne tarde donc pas à lui passer ce collier autour du cou et à ce moment-là, même si je sais que la louve existe toujours et si nous avons déjà eu 2 séances auparavant, je souris de la sentir mienne… avant de la relever, la serrer dans mes bras et l’embrasser…

Collier001.jpg


Après avoir bu un verre ensemble, il est décidé d’aller visiter un sex-shop plus ou moins à proximité de chez elle, ce dont elle n’a guère envie mais que j’impose dans la mesure où elle m’en a longuement parlé au cours des jours ayant précédé ma visite… ce qui m’apprendra sans doute à l’avenir à écouter davantage ma soumise, dans la mesure où l’on a fait environ 2 h de « ballade » en transports en commun dans les embouteillages pour 15 mn passées dans un sex-shop qui ne valait pas vraiment le déplacement !...


Retour chez elle, un petit apéro ensemble alors qu’elle met  des œufs à cuire en vue du repas puis quelques photos que j’ai adoré faire et montrant certaines choses que j’attends… les œufs ont dû cuire une bonne demi-heure !... LOL

Menottes001.jpg

 

Menottes002.jpg

Repas… pas de dessert… je le prendrai plus tard et d’une autre façon…
Je la conduit vers sa chambre, ôte sa robe et pose le masque sur ses yeux alors que je perçois sa respiration qui s’accélère…
Je l’allonge sur le lit et entreprend de l’attacher en croix aux montants de sa mezzanine…. je l’admire ensuite un moment, nue, exposée et totalement offerte, vulnérable…

Exposee002.jpg

Il est temps de prendre enfin mon dessert et de jouer avec ce corps qu’elle m’a offert…
Je commence avec la roulette… je sais qu’elle adore cela ! Passage sous ses aisselles, autour de ses seins puis sur ses tétons avant de descendre le long de son ventre, jusqu’à son intimité…
J’adore écouter sa respiration, voir ses lèvres entrouvertes et entendre ses soupirs alternés avec de petits gémissements et j’en profite pour faire une petite vidéo que vous pouvez découvrir dans la rubrique concernée ou à partir des liens présents à la fin de ce récit…
Je pose la roulette… mes doigts effleurent sa peau, caresse l’intégralité de son corps avant d’aller jouer avec sa minette déjà ouverte et trempée… alternant douceur des caresses et morsures dans son cou ou sur ses tétons… je sais qu’elle adore cela et moi aussi !...
Je sors le vibro que nous avions laissé en charge pendant notre sortie vers le sex-shop… je m’en sers longuement sur son clito et à l’entrée de son vagin, elle se tortille sur le lit, se laisse aller à gémir mais n’arrive toujours pas à totalement se laisser aller et lâcher prise pour atteindre l’orgasme…
Encore quelques moments de douceur et je la détache…
Je la fais asseoir sur le bord du lit, les bras relevés et les poignets attachés à la barrière haute de la mezzanine et je m’absente un moment, sans qu’elle ne puisse savoir ce que je vais chercher ni ce qui va lui arriver… j’adore ces moments et situations de craintes qui peuvent traverser l’esprit d’une soumise à ma merci !...
De retour près d’elle, je lui ordonne d’ouvrir la bouche au maximum et lui cale un œuf frais entre les dents… avec interdiction de casser l’œuf malgré le plaisir qu’elle va pouvoir ressentir avec mes doigts recommençant à prendre possession de son intimité et la fouillant sans ménagement…
L’œuf a résisté… je suis fier d’elle…

Oeuf001.jpg

Arrive enfin le moment d’autre jeux… je la détache et la fais installer sur son lit, allongée sur le ventre afin de pouvoir profiter de son petit cul que je vais faire rougir un peu… ;-)
Elle comprend de suite qu’elle va recevoir quelques coups de cravache, sans savoir combien ni de quelle intensité… et toujours sans savoir si cela lui procure davantage de douleur que de plaisir ou l’inverse…
Les 1ers coups sont légers mais réguliers et ses fessent rougissent très vite. Arrive le 1er coup franc, à compter au fil de la séance et sans se tromper sous peine de recommencer à 0… elle apprend vite et réussit sans erreur…
Les coups alternent entre ceux « à compter » et ceux qui « ne comptent pas », alternant également avec quelques caresses visant à l’apaiser quelque peu et j’arrête au 10ème coup, ce qui me semble suffisant pour une soumise débutante qui est encore à apprivoiser avant que je puisse réellement commencer à la dresser…
Je pose la cravache, lui retire son masque des yeux et découvre que son maquillage a légèrement coulé, avant de la prendre dans mes bras, la serrer contre moi et l’embrasser tendrement en la félicitant d’avoir su endurer tout ce qui s’est passé…

 

Il est l’heure de s’endormir… j’adore aussi ce moment où elle est blottie contre moi pour passer la nuit, même si l’animal sauvage se réveille en elle et qu’elle se jette littéralement sur moi… ce que je garde pour nous seuls !...

 

Les vidéos de la soirée sont à voir dans la rubrique "vidéos de la louve"...


25/04/2017
0 Poster un commentaire